(Il faut l'imaginer sur le blog de: Pénélope Jolicoeur)